Pluma et liber

Modus viventi

Modus vivendi

Manière de vivre

Bonjour à tous les curieux de notre langue et de celles qui l’ont précédée !

« Modus vivendi », s’il a d’abord été employé comme un accord, comme un compromis entre deux parties s’opposant pour éviter un conflit, il signifie pourtant « Manière de vivre ». et, aujourd’hui, on privilégie plutôt cette traduction, comme une « façon de vivre».

Cette approche nous a été soufflée par Cicéron dans son traité De la république pour désigner le choix de notre vie, du pouvoir qu’on avait pour mener sa propre existence.

Partager :

1 réflexion sur “Modus vivendi”

  1. Et pratiquer le latin est un « ars vivendi » trop souvent ignoré ou négligé !
    Il est aussi très intéressant d’apprendre pourquoi et comment le verbe « vivere » devient « vivendi ». Mais ça, c’est pour un austère salle de cours, sous la férule de gens qui ne le sont pas moins, et possédant « a minima » une « licentia docendi » :-).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez également aimer :

Fortuna favet fatuis

Fortuna favet fatuis

-C’est l’ooor! Il est l’ooor! L’oor de se réveiller! Mon seignoor! Il est huit oor! Gouzi gouzi gouzi!
-Il en manque une!
-Vous êtes sors?
-Tout à fait sors!
-Ça alors!

Lire la suite
Retour en haut